Organisation pédagogique

CAP agricole Jardinier paysagiste

Par admin Référent numérique, publié le mardi 2 juillet 2019 17:17 - Mis à jour le mardi 2 juillet 2019 17:34
jp1.jpg
Le CAP agricole Jardinier paysagiste se prépare en 2 ans après une classe de 3ème.
Accès à la formation

Le CAP agricole Jardinier paysagiste se prépare en 2 ans après une classe de 3ème.
Les élèves de 3ème SEGPA, de 3ème en ULIS, de DIMA ou venant d’un dispositif de la MLDS sont prioritaires car ils bénéficient d’un bonus de points au barème dans la procédure d’affectation.


Objectifs de la formation

Ce CAP forme des  jardiniers paysagistes c’est-à-dire des employés ou ouvriers qui  entretiennent les espaces verts (parcs, jardins, massifs, terrains de sport, bordures de voiries). Ils procèdent aux travaux d'aménagement, à l’arrosage, à la décoration, à la plantation de végétaux d'ornement. Ils entretiennent le matériel et sont en relation avec les fournisseurs ou les clients.


La formation

Enseignement professionnel (8 élèves) :

  • Sciences et techniques des équipements / agroéquipements
  • Agronomie
  • Aménagements paysagers
  • Sciences économiques, sociales et de gestion
  • Activités pluridisciplinaires

Enseignement général (16 élèves) :

  • Français
  • Histoire géographie
  • Education socioculturelle
  • Mathématiques
  • Physique et chimie
  • Biologie - écologie
  • Education physique et sportive

Périodes de formation en milieu professionnel :

16 semaines de formation en milieu professionnel obligatoires sont réparties sur les 2 ans auquel s‘ajoute un stage collectif  d’une semaine sur l’éducation à la santé, à la sécurité et au développement durable.

Examen :

Les épreuves d’examen sont des contrôles en cours de formation (CCF) réalisés dans l’établissement et en milieu professionnel et, un oral professionnel ponctuel.


Compétences

Les tâches consistent, dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, à effectuer :

  • des travaux d’aménagement (terrassement, installation d’un système d’arrosage, d’une clôture, d’un portail ou d’un éclairage,  plantation et protection de végétaux, travaux de semis et d’engazonnement, petite maçonnerie…),
  • des travaux d’entretien (tonte, fauchage, débroussaillage, taille d’arbres, d’arbustes et de haies, désherbage,  broyage des branches, recyclage des déchets, compostage, arrachage d’arbres ou arbustes, entretien de cultures légumières et de vergers…),
  • l’entretien des  matériels et équipements (réglage, entretien, réparation, nettoyage et rangement).
  • Ces tâches sont réalisés dans le cadre de chantiers  extérieurs à l’établissement.

Qualités

La réalisation des tâches nécessite :

  • d’avoir une bonne condition physique (travail debout et port de charges),
  • d’apprécier le travail à l’extérieur (avec des conditions climatiques variables),
  • d’apprécier les déplacements,
  • d’être habile manuellement,
  • d’avoir le sens de l’esthétique,
  • d’être rigoureux et ordonné,
  • d’être disponible selon les saisons,
  • avoir un bon relationnel avec les membres de l’équipe, les clients et fournisseurs.

Lieux d’emploi

Le titulaire du CAP peut entrer dans la vie active pour travailler dans les  :

  • entreprises paysagères,
  • collectivités territoriales (villes, communautés de communes…).

Poursuites d’études

Le titulaire du CAP peut  poursuivre vers un :

  • Bac pro Aménagements paysagers
  • Brevet Professionnel Aménagements paysagers